L'Astronomie en toute simplicité

Transformation de l’Orion SkyQuest XX14i par Sud Dobson – Partie 1

pdf

Il y a quelque temps je vous ai présenté le Dobson Orion SkyQuest XX14i

Bien que ce soit un modèle serrurier il affiche un poids non négligeable

  • Poids de la partie inférieure du tube : 16.5 kg
  • Poids de la partie supérieure du tube : 4.3 kg
  • Poids des barres d’assemblage : 3.13 kg
  • Poids des contre-poids : 6 kg
  • Poids de la base assemblée : 20.5 kg

Avec l’âge et quelques problèmes de dos cela me motivait de moins en moins de sortir cet instrument

J’ai donc décidé de lui faire subir une cure d’amaigrissement, pour cela j’ai contacté Sud Dobson qui a le double avantage d’être en France et à deux heures de chez moi

Sud Dobson c’est Didier Vincent avec lequel j’ai échangé sur la faisabilité, une fois celle-ci actée je me suis rendu sur place pour amener l’instrument, j’y ai reçu un accueil très sympathique.

Sur place il m’a montré la conception, le montage et démontage d’un 12″ ce qui m’a définitivement convaincu d’entreprendre la transformation

L’instrument original

http://astro.dialou.fr/wp-content/uploads/2013/12/orion_sq14i.jpg

J’ai enfin récupéré l’instrument transformé

SD 1
Image du site de Sud Dobson

Il est montré ici sans sa jupe

Ce qui a été conservé :

  • Le miroir primaire avec son support (impossible de le désolidariser)
  • Le miroir secondaire
  • L’Intelliscope

D’autre part j’ai fait remplacer le porte-oculaire d’origine par un Moonlite motorisé

Montage

L’objectif de cette transformation était d’avoir un instrument plus léger à transporter, il n’est pas question de le mettre dans le coffre de la voiture tout monté, aussi démonté voici comment il se présente

SD 2

Tout tient dans cette grosse valise (enfin presque, quelques petits accessoires sont transportés à part

SD 2

Ouverte elle laisse apparaitre les différents éléments qui constituent l’instrument : ceux-ci sont rangés dans l’ordre suivant lequel ils seront assemblés

SD 3

On dépose d’abord la partie comportant le miroir

SD 4

et la base (question poids rien à voir avec l’originale)
Vue de dessus : on voit les câbles des encodeurs, celui de l’azimut est branché

SD 5

On distingue les quatre arrêts qui serviront de guidage aux tourillons

Le circuit où se connectent les câbles des encodeurs et le câble de la raquette

SD 6

Vue de l’arrière : on fait attention au sens avant-arrière à cause de l’intelliscope, l’arrière est au niveau du branchement de la raquette

SD 7

Le connecteur de la raquette

SD 8

Vue de dessous

SD 9

La partie miroir est posée sur la base

SD 10

L’arrière a le logo SD, d’autre part si je ne veus pas emmener la valise, on peut transporter ainsi l’ensemble partie miroir sur sa base

Pour monter les tourillons il est préférable de poser la partie miroir sur le sol (avec une bâche). Montage d’un tourillon : bien orienté le tourillon, le trou de fixation le plus haut est à l’avant

SD 11

On enlève le support amovible sur lequel repose la base dans la valise

SD 12

On le range dans le couvercle

SD 12

On récupère l’entretoise

SD 13
SD 14

On fixe l’entretoise sur le premier tourillon

SD 15
SD 16

On fixe le second tourillon

SD 17

C’est la partie la plus longue à monter. On peut maintenant poser cet ensemble sur la base, pour cela on le met en appui sur les arrêts puis on le bascule

SD 18
SD 19

On desserre les brides de fixation des tubes : pour le transport ne pas oublier de serrer celles avant et arrière pour éviter qu’ils buttent contre la valise pendant le déplacement

SD 20

Montage des tubes : le côté plat de la fourchette (partie supérieure où sont fixés les deux tubes) vers l’intérieur

SD 21

Il est possible de repéré l’emplacement des tubes afin de les monter toujours à la même place

Pour le moment on ne serre pas les brides

Une fois tous les tubes positionnés c’est à ce moment que l’on doit enfiler la jupe si on veut l’utiliser. On verra plus loin son montage

On récupère l’anneau supérieur

SD 22

Il est posé sur les fourchettes supérieur : le porte-oculaire doit se positionner entre les tubes de droite et les tubes arrières (orientation vue de l’avant de l’ensemble)

SD 23
SD 24

On centre les fourchettes et les appuis, ils sont de la même largeur, on cale bien les fourchettes contre les appuis, puis on serre

SD 25
SD 26

On secoue un peu l’ensemble des tubes, puis on serre les brides du bas

Pour bien mettre en place l’ensemble on desserre les fixations des tourillons sur la partie miroir et on les resserre (un côté à la fois et une vis à la fois).

SD 33

On vérifie que l’ensemble pivote bien dans les deux sens

On en profite pour voir l’arrière du barillet

SD 27

On distingue les trois ventilateurs de mise en température

L’araignée et le miroir secondaire avec sa protection

SD 28
SD 29

On va maintenant fixer le support de la raquette de l’intelliscope et du module de contrôle StarSeek Wi-Fi (ce module permet de suivre et contrôler le déplacement du télescope sur une tablette)

SD 30

Il est fixé sur la bride arrière droite (orientation vue de l’avant de l’ensemble) qui fixe l’un des tubes (rondelle vers la vis)

SD 31
SD 32
SD 35

On installe le support de l’encodeur d’altitude sur le côté gauche (orientation vue de l’avant de l’ensemble) de la partie miroir, à l’arrière

SD 37
SD 41

On installe et on fixe l’encodeur

SD 42

Branchement de l’encodeur d’altitude

SD 43

L’encodeur d’azimut est branché dans la base

Branchement de la raquette

SD 44

Branchement du module de contrôle

SD 45

Il faudra que je trouve un moyen de fixer ce câble pour qu’il ne pende pas ainsi

En position basse du télescope, le câble de la raquette se tend sans occasionner de gêne

SD 46
SD 47

L’ensemble prêt à fournir de belles images

SD 48

Le porte-oculaire et sa raquette

SD 49

J’ai enroulé le câble juste pour la photo

Le secondaire sans sa protection

SD 50

Montage de la jupe

La jupe permet d’augmenter le contraste des images en évitant d’avoir des lumières parasites qui atteignent les miroirs, et c’est également une sécurité contre tout objet qui pourrait tomber sur le miroir primaire.

Elle est enfilée avant de fixer l’anneau supérieur

Il y a un sens de montage : d’une part elle est plus large en bas qu’en haut et d’autre part il y a un passage pour le porte-oculaire en haut

SD 51

On fixe ensuite l’anneau supérieure comme expliqué plus haut

SD 52

On serre la partie supérieure de la jupe à l’aide de l’élastique qui est ensuite passé dans les œillets avant de se fixer sur le support de la lunette guide

La jupe bien positionnée, la couture tout en long vient devant

SD 53

On enlève le couvercle de protection du miroir primaire et on sécurise les fixations inférieures de la jupe

SD 55

Le montage de l’ensemble est certes un peu plus long que l’instrument d’origine, mais le gain est poids et en transportabilité gomme cet inconvénient

Démontage

C’est l’inverse du montage soit dans cet ordre :

  • On libère les fixations inférieures de la jupe
  • On place le couvercle de protection du miroir
  • On libère la fixation supérieure de la jupe
  • On enlève l’anneau supérieur
  • On le dépose dans la valise, le porte-oculaire vers l’avant, la branche de l’araignée face au porte-oculaire s’insérant dans son guide
    SD 60
  • On enlève la jupe
  • La jupe et le bouchon peuvent être entreposés à ce niveau
    SD 61
  • On débranche les divers câbles
  • On démonte l’encodeur d’altitude
  • On démonte le support de l’encodeur
  • On enlève la raquette et le module de contrôle
  • On démonte le support raquette-module
  • On démonte les tubes
  • On serre les brides avant et arrières
  • On dépose la partie miroir sur le sol
  • On démonte les tourillons, d’abord un, puis l’entretoise, enfin le second
  • On place l’entretoise dans la valise
    SD 62
  • On met en place le support amovible de la base
    SD 63
  • On place la base dans la valise
    SD 64
  • On place les tourillons dans la valise : ils sont placés à l’envers, l’arrière en appui sur le fond gauche de la valise
    SD 66
    SD 67
  • On place la partie miroir sur la base, en respectant l’orientation avant-arrière : au préalable ne pas oublier de serrer les brides avant et arrière
    SD 65
  • On ferme la valise

Et ensuite

Pour améliorer le glissement on passera un produit anti-adhérent sur la partie glissante de la base

SD 9

et sous les tourillons

D’autre part il sera prudent de fixer un arrêt pour limiter le débattement des tourillons vers l’arrière

SD 70

Un autre article décrira les divers réglages à effectuer pour optimiser son utilisation

Abonnez-vous à ce blog par email.

Saisissez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 88 autres abonnés

Contact

louis.joly_at_wanadoo.fr

Remplacer _at_ par @