L'Astronomie en toute simplicité

Canon EOS 1000D

PDF

 

 

Canon EOS 1000DAcheté d’occasion en mars 2013, c’est un appareil sorti en 2008, très utilisé par les astronomes amateurs.

Spécifications constructeur :

  • Type de capteur : CMOS
  • Résolution : 3888×2592 pixels
  • Dimensions du capteur : 22.2×14.8 mm
  • Taille d’un pixel : 5.71 μm
  • Codage: 12 bits
  • Processeur : DIGIC 3
  • Live View résolution : 792×768 pixels
  • Temps d’exposition le plus court : 1/4000 sec
  • LxHxP : 126x98x62 mm

Les informations suivantes sont issues de lectures trouvées sur divers sites

  • Sensibilité optimale : 800 ISO pour les images à forte dynamique (nébuleuses lumineuses, M31, …), 400 ISO ou moins pour les images à pose courte, les objets à très faible contraste, dans les cas de forte pollution lumineuse
  • Gain : 1.41 e-/ADU (800 ISO), 2.83 e-/ADU (400 ISO), 5.86 e-/ADU (200ISO), 9.31 e-/ADU (100 ISO)
  • Bruit de lecture : 5.56 e- (800 ISO), 7.41 e- (400 ISO), 12.26 e- (200 ISO), 17.12 e- (100 ISO)
  • Capacité : 4788 e- (800 ISO), 9611 e- (400 ISO), 19901 e- (200 ISO), 31617 e- (100 ISO)
  • Dynamique : 9.7 (800 ISO), 10.3 (400 ISO),, 10.7 (200 ISO), 10.8 (100 ISO)
  • Courant d’obscurité : 0.06 e- (20° C)
  • Coefficients RVB : 2.11, 1.00, 1.39
  • Rapport Signal/Bruit : 28.3 (400 ISO)

Il a été modifié par Richard GALLI : remplacement du filtre IR d’origine par un filtre Astrodon Inside avec ajout d’une sonde de température sur le capteur

Le graphique suivant montre les courbes de transmission du filtre d’origine Canon et du filtre Astrodon Inside

AstrodonInsideSpectraCe filtre va permettre l’accès à la bande de la raie Hα, permettant ainsi de photographier de nombreuses nébuleuses ainsi que la chromosphère du Soleil

J’utilise le Canon EOS 1000D en photographie du Ciel Profond avec la lunette Astro Pro, suivant deux configurations possibles :

  • Sans réducteur de focale, F = 560 mm
  • Avec réducteur de focale, F = 448 mm

Pour ces deux configurations on peut calculer l’échantillonnage et le champ couvert par le capteur

  • Echantillonnage en ″/pixel : E = 206*Taille d’un pixel/Focale
  • Champ en minutes : Longueur du capteur en pixels*E/60, largeur du capteur en pixels*E/60

Cela donne :

  • Pour F = 560 mm : E = 2.10″/pixel, Champ = 136′ sur 91′
  • Pour F = 448 mm : E = 2.63″/pixel, Champ = 170′ sur 113′

En imagerie du Ciel Profond il est rare d’avoir une turbulence (seeing) qui permet une résolution inférieure à 2″, soit un échantillonnage de 1″/pixel (théorème de Nyquist), on tablera plutôt sur un échantillonnage entre 2″ et 3″/pixel, ce que permettent les deux configurations décrites ci-dessus

Plus d’informations sur l’imagerie en Ciel Profond se trouvent sur cette page

L’imagerie Planétaire avec le Canon EOS 1000D utilise le mode d’enregistrement de la video Live View, on a ainsi l’équivalent d’une caméra de 792×768 pixels avec une vitesse d’acquisition entre 15 et 30 images par seconde en utilisant un logiciel comme ImagesPlus Camera Control.

La résolution théorique en seconde d’arc (″) d’un instrument de diamètre D (en mm) vaut R = 120/D, on a ainsi

La focale optimale pour un instrument de diamètre D (en mm) pour un échantillonnage optimal E = R/2 vaut F = 3.4*P*D où P est la taille du pixel en μ

  • Pour le Celestron C5 : F optimale = 3.4*5.71*127 = 2466 mm
  • Pour le Celestron C11 : F optimale = 3.4*5.71*279.4 = 5424 mm

Le Celestron C5 a une focale de 1250 mm, le Celestron C11 a une focale de 2788 mm, dans les deux cas une barlow de x2 permet d’atteindre la focale optimale pour une utilisation en imagerie Planétaire avec le Canon EOS 1000D

Plus d’informations sur l’imagerie Planétaire sur cette page

Plus d’informations sur les notions d’échantillonnage se trouvent sur cette page

Abonnez-vous à ce blog par email.

Saisissez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 86 autres abonnés

Contact

louis.joly_at_wanadoo.fr

Remplacer _at_ par @